Écrivain | Guy Verville

Guy Verville, écrivain

Récemment, dans les promenades

2018/04/15Une saga astrologique familiale

L’histoire des autres ne nous appartient pas. Durant leur voyage, ces âmes incarnées accostent, s’échouent, s’échappent, voguent, se brisent, forment des flottilles, naviguent seules ou grégaires sur des océans dont la mémoire s’enregistrera ou s’évanouira dans l’interstellaire ou dans d’autres chairs lorsque viendra le temps de mourir.

Lire la suite

2018/03/18Le baiser du lion

Peu importe d’où provient le rêve, il se poursuit parfois au-delà de notre inconscience, éclairant de ses chaudes lumières la réalité de l’aurore. C’était un lion en bonne et due forme, du moins à son premier contact.

Lire la suite

2018/03/10Avec le temps

Avec le temps, a chanté le poète, tout s’en va. Il est vrai que tout semble pointer vers un horizon que nous n’atteignons jamais. La vie va, les douleurs vont, les joies ne demeurent pas plus en place. Au cœur de la Terre se mijote un enfer de plasma qui nous éclabousse parfois dans des rictus volcaniques et nous incendie la peau. Les galaxies s’étourdissent et s’entrechoquent pendant des millénaires, s’avalent comme les baleines engouffrent le plancton, des bouches se cherchent, des langues se délient, des salives et des hormones s’échauffent, les sexes se gonflent et les utérus explosent.

Lire la suite

2018/02/25La plante solitaire

Je n’ai qu’une plante dans l’appartement. Elle est arrivée chez moi à la fin de l’automne, parce que les jeunes chats du voisin s’amusaient méchamment avec elle, la déracinaient comme s’il s’agissait d’une proie déjà morte. Elle n’était d’ailleurs plus belle à voir, rabougrie, penchée vers un horizon dont elle ne semblait pas reconnaître la géométrie.

Lire la suite

2018/02/17Vivre ses symboles

Mes fins de semaine sont une longue succession de petits ménages, de mises à la poubelle. Trop d’objets et de papiers qui ne servent qu’à remplir l’espace d’un appartement trop grand pour moi. En cherchant dans mes classeurs, j’ai pris une pause pour explorer mes vieux dossiers astrologiques. Ce passe-temps tranquille date d’une quarantaine d’années, et comme je le disais dans le billet précédent, j’ai depuis quelque temps tendance à renouer avec cette fascination qu’ont les êtres humains à vouloir comprendre leur existence en la parabolant avec la mobilité des astres.

Lire la suite

2018/02/11Directeur

On m’a donné un titre la semaine passée. Directeur Stratégie et intégration web. Le poste était dans l’air depuis environ six mois ; les circonstances ont voulu que ça ne soit annoncé qu’après moult considérations, un temps qui, je dois l’admettre, fut déstabilisant puisque j’avais grand besoin de certitude après une année personnelle brumeuse.

Lire la suite

#003363
#1a3958