Un admirable hymne à la vie

Dès le début, on plonge dans le désarroi des personnages, dans leurs misères et leurs émotions conflictuelles pour se retrouver chaque fois devant un choix. Vivre ou cesser d’exister. Plutôt que d’entrer dans le mélodrame et de nous y complaire, en guise de conclusion, l’auteur nous fait partager les solutions à chaque problème. Tout passe par l’amour de la vie. On ne se lasse pas de lire ces histoires si poignantes et qui nous ressemblent tant. La Vie dure est un vibrant portrait de gens dans la tempête de l’existence et des émotions. C’est aussi un admirable hymne à la vie.

#1a3958
#1a3958