Billets récents

Aboulie

ABOULIE [abuli] n. f.
1883 ◇ grec aboulia « irréflexion », sens modifié d’après boulesthai « vouloir »
MÉD. Trouble mental caractérisé par une diminution ou une disparition de la volonté se traduisant par une inaptitude à choisir, à se décider, à passer à l’acte. ➙ apathie.
(Petit Robert 2014)

J’ai acheté Le Petit Robert, version électronique, tenté soudain de lire des mots, d’élargir le vocabulaire et l’expression. Connaître de nouvelles formules ne rend pas plus intelligent. Cela ne conduit pas non plus au nirvana de la conscience. Après tout, il s’agit d’une arme qui, dans les mains d’un esprit guerrier, fera un tort considérable. La noblesse de l’outil n’est rien si l’artisan s’aveugle ou s’enivre. Ou s’emporte.

Un dictionnaire est entre autres choses un cimetière. Lorsqu’il n’y a plus de place, on remue la terre et on déplace dans un ossuaire. Beaucoup de mots n’ont de sens que pour des êtres morts, des époques révolues. On peut très bien se passer de la plupart des mots pour vivre. Il nous en faut, quoi, deux, trois mille ? Et le reste, cet iceberg de signifiants, demeure plongé sous une eau connue des seuls scientifiques, de quelques beaux esprits et aussi d’automates de la littérature qui savent bien écrire et qui ont souvent le don de ne rien dire.

Lire un dictionnaire a cependant ceci d’utile qu’il remue, justement, la terre de nos habitudes. Je ne veux point m’endormir, je piaffe, veut connaître davantage. On pourrait me suggérer d’aller faire du sport, que ça me changerait aussi les idées ! Je ne dis pas non, tout comme j’ouvre grandes les antennes des possibilités, je tends l’oreille encore une fois.

Il ne s’agit pas de changer pour changer, mais de retourner l’humus, car un printemps ne se prépare pas en attendant que l’hiver passe. Je crains surtout l’aboulie de mes rêves, la perte des sens. L’homme sage ou conservateur pourrait déceler ici de la névrose. Il ne voudra rien entendre de mes grandes phrases. Il aurait peut-être raison. Je ne dis pas non. Mais je ne lui dis pas non plus oui.

Les choses peuvent changer, comme se macèrent les saisons. L’esprit curieux est celui qui se rapproche plus de l’enfance. Je n’ai aucunement le désir de retourner dans cette naïveté passagère. Je veux toutefois continuer à jouer avec les mots, danser avec les possibles.

ABSTÈME [apstɛm] adj. et n.
1596 ◇ latin abstemius
■ 1 DR. CAN. Qui, par répugnance naturelle, ne peut communier au vin.
■ 2 DIDACT. Qui s’abstient de boire de l’alcool. ➙ abstinent, sobre.n. Les abstèmes musulmans, hindous.

Ce n’est pas mon cas.

h h h
La dame caillou>>
2013/09/14
#4c4441
#aa6849