Billets récents

Emprisonné

Il m’a fait sursauter lorsque je m’asséchais après ma douche. Je n’entendais, au début, que des coups répétés contre la vitre du puits de lumière, puis j’ai aperçu ses ailes. J’ai pensé à un gros papillon nocturne que j’aurais réveillé. C’est lorsqu’il a survolé momentanément le puits que je me suis rendu compte qu’il s’agissait d’une petite merveille. Il est probablement entré par la cheminée de ventilation et ne sait comment retourner à l’air libre.

Gros dilemme. Comment faire pour le sortir de sa fâcheuse position ? La fenêtre du puits est inaccessible, à moins de recourir à une échelle encombrante. J’ai tenté de l’arroser tout près pour le faire fuir vers le bas. Mais je lui ai plutôt rendu la vie difficile, car j’ai arrosé probablement ses ailes.

Voilà maintenant une heure qu’il ne bouge pas, en train sûrement de s’assécher. J’ai eu l’idée incongrue de placer des spots puissants et d’aller sur le toit recouvrir le puits de lumière d’une couverture opaque, pensant ainsi détourner son regard de la lumière naturelle. Sans aucun résultat. Il navigue probablement avec d’autres ondes que celles que je vois.

Je le laisse, pour le moment, se reposer. Peut-être décidera-t-il de lui-même d’explorer le vide sous lui et ainsi trouver, au hasard de son vol, la sortie. Sinon, je ferai ce qu’il faut, échafauderai pour l’emprisonner dans un bocal et redonner à ses ailes l’espace qu’il leur faut.

À suivre.

Classé dans :papillon

h h h
#1a3958
#1a3958