Mots

Modifié le : 2016/09/16

Je révise Les Mailles sanguines à petits pas, à petits mots. Malgré un mal de cou proche du torticolis, malgré des yeux fatigués, malgré l'ennui d'un samedi, je plonge mon esprit, retrouve mes personnages sans doute pour une dernière fois.

Le voyage aura peut-être duré trop longtemps. Un ami m'a gentiment suggéré de ne pas en faire une fixation, de passer à autre chose. Je comprends ce qu'il me dit. Étant lui-même artiste, il sait que la meilleure des créations est celle à venir. Mais Les Mailles sanguines mérite tout de même cet honneur. Je le fais pour moi avant tout, tout comme je l'ai écrit pour moi. J'écris depuis l'enfance, j'ouvre ma bouche gober mon eau, branchies prêtes à la syntaxe.

C'est un mystère esquinté. Je vieillis. Un peu beaucoup déçu ou découragé. Cela ne m'empêchera pas de continuer. La flamme persiste et signe.

h h h
<<Regarder
2013/02/28
C'est un fou>>
2013/02/18
#1a3958
#1a3958