Billets récents

Premier refus

J’ai reçu ce matin, de Paris, mon premier refus. La maison d’édition est petite, s’excuse de ne publier que dix titres par année et que, forcément, ils sont très sévères. Ils ajoutent que mon manuscrit ne cadre pas avec leur profil éditorial. Bref, ils n’ont pas aimé. On ne peut pas plaire à tout le monde, surtout à l’étranger.

J’imagine que la réponse des éditeurs québécois ne saurait tarder.

h h h
Gestoir>>
2012/01/10
#1a3958
#1a3958