insomnie | Guy Verville

Terme : “insomnie” (7)

Les pales de Morphée

L'esprit surgit de son eau dormante, mu par une peur déjà oubliée. J'allume la petite lampe de la table de chevet; mes yeux ne veulent pas tout de suite accepter la lumière; ce n'est pas leur heure, cette clarté n'est pas celle du jour, ce n'est pas normal. — 2013/09/09

La rivière et l'humilité

La nuit revient hanter la ville. C'est l'heure de dormir. Je suis encore étonné de ce temps qui passe sans que je ne puisse en happer quelques nourrissantes gorgées. — 2013/02/04

Les chaudrons de l'insomnie

L'insomnie ressemble au jour. Excité, l'esprit perçoit chaque lueur, entend chaque bruit, ressent chaque humeur. La raison en ratisse large, enivrée pour des causes qui rejoignent le coeur. En réalité, la pensée écoute son corps. — 2012/12/30

Le combat

Que dire de ces heures vides de la nuit, lorsqu'on se réveille, tendu, entre deux respirations et deux rêves, entre deux rounds d'un match qui se répète et qui ne se gagne jamais. — 2012/10/08

Insomnie • Le choc des mots

Peut-être est-ce l'humidité et la chaleur, peut-être y aura-t-il eu trop de vin, peut-être ai-je trop révisé L'Effet Casimir, peut-être un peu tout ça. Le sommeil ne venait pas. Mon ancien texte me cause quelques soucis. Je m'étonne que l'éditeur d'alors ait laissé passer tant de fautes. Il est vrai qu'à ses tout débuts, il faisait pas mal tout seul. — 2012/08/05

Le sommeil infidèle

À minuit, mes yeux fixent les ombres projetées contre le mur par le réverbère d'en face. Deux heures plus tôt, je m'étais pourtant endormi rapidement, mais la houle de mes pensées ou la tectonique d'une digestion lente, sans doute les deux à la fois, ont vite raison du sommeil qui, en bon infidèle, change de lit au moindre ennui. — 2012/02/05

Ce goût de l'immobilité

Soudain, la maison émet un craquement sec. J'ouvre aussitôt les yeux. Moi qui ai déjà du mal à m'endormir, mes sens reprennent tout de suite leur guet. Au-dehors, telle une fumée violente d'incendie, les nuages traversent l'horizon de la fenêtre. Je tente de me rendormir, mais le mal est fait. — 2012/01/29

Mu par ProcessWire Open Source CMS/CMF © 2018 Ryan Cramer Design, LLC | Ce site est hébergé chez GreenGeeks.
#1a3958
#1a3958